Skip to content

ANDREESCU RETOURNE SUR LE COURT « Elle a fait un peu de PRP…»

Bianca Andreescu, qui a été propulsée vers le sommet du classement mondial de la WTA après un début de saison époustouflant, a repris ses activités sur le court après un repos de cinq semaines pour soigner une blessure à une épaule.

L’entraîneur Sylvain Bruneau a indiqué que l’Ontarienne originaire de Mississauga avait frappé ses premières balles cette semaine, après avoir été contrainte de se retirer de son match de quatrième tour au Masters de Miami le 25 mars. Ils prévoient se rendre à Majorque, en Espagne, au cours des prochains jours afin de s’entraîner à l’Académie Rafa Nadal, en prévision des Internationaux de France.

« Ç’a été une longue pause, donc il faut y aller doucement, et de manière intelligente, ce qu’elle entend faire, a déclaré Bruneau. Nous bâtirons ensuite là-dessus au cours des prochaines semaines et la préparerons pour Paris. »

Andreescu ne participera pas au Masters de Madrid et sa présence est incertaine pour le Masters de Rome, qui se déroulera du 13 au 19 mai, a précisé Bruneau.

Elle pourrait cependant faire un retour à la compétition dans un tournoi préparatoire qui précédera Roland-Garros – soit à Nuremberg ou encore à Strasbourg –, selon sa progression à l’entraînement.

« Nous verrons. Je ne crois pas que nous puissions nous fixer des objectifs précis présentement, parce que ça fait un bon moment qu’elle ne s’est pas entraînée et qu’elle ne s’est pas retrouvée sur un court, a dit Bruneau. Je crois que nous aborderons la portion du calendrier sur la terre battue et espérerons qu’elle reste en santé. »

« Je crois qu’il est un peu tôt, après une telle pause, pour avoir des attentes très élevées. Nous prendrons une journée à la fois. »

— Sylvain Bruneau

Andreescu, 18 ans, a réalisé plusieurs coups d’éclat cette saison. Elle a d’ailleurs décroché son premier titre de la série Masters à Indian Wells en mars.

Elle a également offert un bon niveau de jeu à Miami, en dépit du fait qu’elle n’a disposé que de quelques journées de repos après avoir triomphé à Indian Wells. Elle a cependant dû interrompre ses activités en raison d’une déchirure musculaire sous-scapulaire dans la coiffe du rotateur de l’épaule droite.

« Elle a fait un peu de PRP [thérapie par plasma riche en plaquettes], et elle avait besoin de repos », a évoqué Bruneau.

Andreescu a recommencé à frapper des balles à Toronto mardi – « très légèrement, a précisé Bruneau – pour la première fois depuis le tournoi en Floride.

« C’était bien, mais ç’a été très court », a-t-il dit.

La Canadienne, jadis classée 194e au monde, avait été évincée au troisième tour du tableau des qualifications aux Internationaux de France l’an dernier. Elle occupe actuellement le 23e échelon mondial et sera l’une des têtes de série du tournoi majeur présenté sur la terre battue.

« Cette surface lui convient très, très bien, a dit Bruneau à propos de la terre battue. Elle est capable de créer des effets, des angles et des variations. Je crois donc qu’elle sera très efficace. »

Andreescu présente une fiche de 31-4 cette saison sur le circuit de la WTA, et elle a empoché jusqu’ici 1,58 million US.

— La Presse canadienne

Référence : La presse +

Laissez un commentaire





Scroll To Top